Manifeste des losers heureux-ses
Young Inspiration # 08

1508602_1428422010727157_256506720_n

 

parvisdesaintg2

 

En cette ère affirmée de la “win” capitaliste ou chacun-e est prié d’écraser la gueule de son/sa voisin-e pour s’élever (vers où, c’est une bonne question), nous, Losers et fier-e-s de l’être revendiquons et affirmons le manifeste suivant :

 

Nous nous engageons formellement à n’en avoir rien à foutre du fric, à fouiller les poubelles avec grâce et distinction, à n’avoir jamais honte d’être pauvre et même de penser que c’est être riche qui aujourd’hui devrait inspirer de la honte aux sus nommé-es

que nous ne serons jamais beau-riches-jeunes et que nous serons heureux-ses quand même

Que nous vomissons l’idéal capitaliste de la possession

Que nous ne prendrons aucun plaisir à snober les autres et à se sentir mieux qu’eux

Que nous préfèrerons être aimés de près qu’être admirés de loin

Que les carrés VIP entourés de trois ficus nous feront hurler de rire

Que nous ne nous prendrons jamais au sérieux

Que nous créerons à tout vent, pour le plaisir de créer et sans subsides de la police corrompue de l’Art

Que nous nous habillerons selon nos goûts et les vêtements qui passent, en en ayant rien à faire de s’affilier vestimentairement à un groupe social, à un style, à une mode

Que nous pleurerons en public

Que nous rirons fort

Que nous boirons à gorge déployée même les jours de semaine, si on veut

Que les patrons n’auront pas les plus ardentes de nos énergies

Qu’on perdra sans regret nos boulots

Qu’on assumera nos chômages, qu’on se dira même que cette position permet de participer beaucoup moins à la connerie ambiante

Que nous vomirons sur les phones soi-disant smart, leurs applications débilitantes et leurs jeux abrutissants

Que si on veut connaitre la météo on regardera le ciel

Qu’on passera plus de temps à regarder les plantes pousser qu’à savoir qui sera la putain de nouvelle star

Qu’on réservera nos énergies au sexe, au partage et à inventer des blagues et serons aussi improductifs que possible pour le grand capital

Que nous vivrons nos vies d’humains malgré le marasme ambiant, malgré la tristesse du béton, malgré les tenailles des états, que nous repousserons tous les murs à coups de grandes respirations !

 

13164377_1753387074897314_4437177142843573107_n-1

 

Collectif Anonyme- 2015″        

Related Post

Comments

Leave a Reply