Le signe du moi

belier-featured-web

Par Chloé Schuiten et Antoine Boute

> Béliers, quelle beauté dans l’énergie, l’entêtement et l’indépendance …

la révolution biohardcore ne passera pas par l’anamorphose !!!!!

La face du monde ne nous plaît pas, le monde contemporain dans sa face tangible ne ressemble plus du tout assez à une forêt, ce qui est triste car nous croyons au paradigme de la forêt, nous croyons à un retour du monde sur lui-même, comme une sorte de vague, une vague dont le pitch est la forêt, l’intensivité chimique et électrique de la forêt. (A. Boute)  

  belier-web

 

Chloé Schuiten et Antoine Boute

 

 

 

 

 

 

Related Post

Leave a Reply