Anniversaire annuel et universel concours
des pMP[*]

12728958_431216023738577_68369741909714622_n

 

C’èst l’fiète de la p’tite Maison du Peuple ène djône muguète mîse à l’dèrnière môde

Public Announcement

A Bruxelles, un rien nous apprend tout

Une initiative artistique globale ludique commune
de la pMP[*] de Bruxelles, de Colfontaine et de www.dzb1060.be

Avant tout’ chose

De la grande à la petite Maison du Peuple, “ On oublie rien, de rien, de rien du tout, on s’habitue, c’est tout. Adieu l’Emile on t’aimais bien tu sais.” (*)

A l’occasion de la Grande fête inaugurale des 65 ans de la démolition de la Maison du Peuple de Bruxelles, dessinée par Victor Horta d’après le programme du Parti Ouvrier Belge, qui se déroulera à Colfontaine dans le Borinage le 9 octobre prochain, les petites Maisons du Peuple de Bruxelles et de Colfontaine lancent l’universel concours :

“ Non peut-être, moi je dis rien ! ”
Hein ?

Et pourtant à Bruxelles, alors qu’ils ne respirent plus que de fines particules de crasses, qu’ils sont privés d’eau claire et de toute nourriture terrestre … l’homme reste le capitaine de son propre rien.

Toi aussi participe à l’éloge de la fragilité de ton oeuvre !

Homme nomade et libre, survivant parmi les camps, les robots, les drones, les écrans, les pokémon vibromasseurs, toi qui éjacule dans la fontaine du Parc Royal et manifeste contre l’extermination par le non, dis-nous qui tu es !

L’Universel Grand Concours de la pMP[*]

“Non peut-être, moi je dis rien !” est un Live Act Global.

Sors de l’Ombre et monte sur scène à Colfontaine le 9 octobre 2016 !

Les inscriptions sont ouvertes, libres et gratuites :
Black listed @ : redac@dzb1060.be or lapetitemdp@gmail.com

Exerce librement ton art sur scène :

Fais des blagues en stock

– T’es un usager ou un Bruxellois ?
– Celui qui paie le métro est un usager, moi je suis un Bruxellois.

Pose une question et réponds-y !

Donne ta langue au chat

A chaque époque son art, à chaque art sa liberté. Que plus d’hommes soient éclairés et que chacun participe à la lumière de son siècle.

Ajoute une citation et devine qui l’a écrite !

Raconte des cracks

Il était une fois dans la forêt noire, trois bandits assis. L’un d’eux dit “eh Pedro raconte une histoire !”. Et Pedro raconta ceci : “Il était une fois dans la forêt noire, trois bandits assis. L’un d’eux dit eh Pedro raconte une histoire ! Et Pedro raconta ceci.”

La percée biohardcore, ou la fraternité d’un homme, une voix

Le 9 octobre 2016 à Colfontaine marque le retour de l’acte artistique global, c’est une blague, une poésie, une chanson, une peinture, un mouton, une sculpture, un câlin, une bande-son, un bout de film, un fromage de Herve, une tarte au riz…

Indépendance, liberté, bonheur (**)

C’est quand qu’on va où ?

Comment arriver à Colfontaine sans rien ni géolocalisation ?

Tu prépares ton Live Act et puis tu voyages librement en train de Bruxelles Central à Saint Ghislain et si le contrôleur te demande ton titre de transport tu as le choix de lui répondre (ou pas): “S’il vous plaît Monsieur, Camarade, c’est une action sauvage, le Syndicat nous couvre, demandez à Madame.” ou plus simplement: ” Tu connais la différence entre un usager et un bruxellois ? Moi je suis Bruxellois.”

A Saint-Ghislain, comme tu es Bruxellois les Borains te reconnaîtront !

 

Ma, waar is de feestje ?

Adresse du jour :

On verra !

25 Rue Saint-Germain 29 à 7334 Villerot – Saint Ghislain voir la carte ici

 

“Vive le Peuple, vive la liberté” Alfred Defuisseaux in “Le catéchisme du Peuple “ 1886

(*) Extrait de la chanson “Le moribond” de Jacques Brel
(**) Devise de la République Démocratique du Vietnam

Ndlr : Emile est le prénom de Vandervelde, le premier “Patron” du Parti Ouvrier Belge. Etonnant, non ?

Déjà black listed dans le désordre
Onze Mario
Thoma Genicq
Antoine Loyer
Jeep Novak
Omar Perez
Guy de Halleux
Faudile de France
Susann Vogel
David Gillain
Vincent Patigny
Faye Gatteau
Jean-Lou Lahaye
Joël Van Audenhaege

 

pmphorta
“ Eloge de la fragilité d’une oeuvre ” par Jean-françois Meur

 

Le Parti Ouvrier réclame :

“ Que dans leur lutte contre la classe capitaliste, les travailleurs doivent combattre par tous les moyens qui sont en leur pouvoir, et notamment par l’action politique, le développement des associations libres et l’incessante propagation des principes socialistes. “


in “La Charte de Quaregnon” adoptée le 28 mars 1894 par les fédérations du Parti Ouvrier Belge réunies pour leur Xème Congrès à Quaregnon dans le Borinage

Related Post

Leave a Reply